19 ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES CENTRALES AFRICAINES D’ACHATS DE MÉDICAMENTS

La Guinée abrite depuis ce 1er Mars la 19 ème assemblée générale des centrales Africaines d’achats de Médicaments essentiels couplée aux 2èmes journées pharmaceutiques de Guinée.

Placée sous la présidence du ministre de la santé Dr Abdourahmane Diallo, cette 19 ème assemblée générale qui se tient du 1 er au 3 Mars 2017 à l’hotel Riviera a connu la participation des directeurs des 21 centrales d’achats membres de l’ACAME, des partenaires bi et multilatéraux et des pharmaciens de hauts niveaux. Célébrée sous le thème
《 20 ans après leur création, quelles stratégies les centrales d’achats doivent – elles adopter pour renforcer la disponibilité et l’accès aux médicaments essentiels de qualité? 》la rencontre de Conakry s’est penchée sur les questions liées à l’amélioration de l’accessibilité des médicaments aux populations. A l’ouverture des travaux, le directeur général de la pharmacie centrale de guinée(PCG)Dr Moussa Konaté au nom du ministre de la santé, a souhaité la bienvenue aux éminentes personnalités médicales, scientifiques et pharmaceutiques venus de divers horizons pour des échanges d’expériences, en vue d’apporter leur contribution au développement des centrales Africaines d’achat de médicaments essentiels de qualité.Il a remercié ses pairs du choix porté sur notre pays pour la tenue de la 19 ème assemblée générale de l’ACAME.Après ce souhait de bienvenue, le secrétaire permanent de l’ACAME Dr jean Chrisostone Kadiba a procédé à la présentation de l’association et de ses objectifs qui visent à contribuer à l’amélioration de la disponibilité et de l’accessibilité des médicaments essentiels de qualité aux centrales nationales d’achat.Il est revenu ensuite sur les différentes actions réalisées au cours des 20 dernières années par l’ACAME parmi lesquelles des actions de plaidoyer pour la priorisation de l’utilisation des centrales nationales d’achats par les Etats et les partenaires, l’élaboration d’un guide standardisé concourant à garantir la qualité des produits achetés par les centrales d’achat et la mise en oeuvre d’importants programmes de renforcement des capacités des centrales sur des thématiques prioritaires en matière ( d’assurance qualité pharmaceutique, le management, et le leadership des systèmes d’information et la gestion des logistiques).Au nom du chef de file des partenaires techniques et financiers, le représentant du représentant de l’OMS Dr Karifa Mara a invité toutes les parties prenantes à s’inscrire dans la dynamique des approches innovantes face au défi lié à la disponibité et à l’approvisionnement des medicaments de qualité dans les Etats membres de l’ACAME.Le ministre de la santé Dr Abdourahmane Diallo, accompagné de son homologue de l’enseignement technique et professionnel, a au nom du président de la République, professeur Alpha Condé affirmé l’engagement du gouvernement à soutenir l’ACAME.Il a aussi remercié les partenaires techniques et financiers de leur soutien à la riposte contre la maladie à virus Ebola qui a mis en évidence la faiblesse des systèmes de santé des pays affectés d’où la nécessité pour les pays de se doter de centrales d’achats de médicaments fortes et efficaces. Sur cette lancée, il a demandé aux acteurs du secteur pharmaceutique d’axer leurs réflexions sur des approches et stratégies concourant à relever le défi de la contrefaçon et du marché illicite des médicaments qui constituent des obstacles au développement du secteur pharmaceutique.Dr Diallo a exhorté les participants à formuler des recommandations pertinentes allant dans le sens du renforcement des capacités d’achats, d’entreposage et de distribution de médicaments essentiels génériques des pays membres de l’ACAME.Il a encouragé les acteurs à mutualiser leurs efforts au plan régional afin d’améliorer l’accés aux produits à des prix compétitifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *