Lancement officiel des subventions 2018-2020 du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Il s‘est tenu ce 14 février 2018 dans un hôtel de la place le lancement officiel des subventions 2018-2020 du Fonds mondial (FM) pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Etaient présents ou représentés dans la salle les membres du corps diplomatique des Etats unis, de l’Allemagne, du Japon, de la France, les différents bailleurs et donateurs, mais aussi les cadres du Département de la santé, les chefs des projets/programmes et acteurs des trois maladies, les médias public et privés.

Prenant la parole pour son allocution de bienvenue, le Ministre de la santé, Dr Abdourahmane Diallo, a tout d’abord remercié ceux qui ont bien voulu faire le déplacement pour célébrer le lancement officiel des subventions 2018-2020 du Fonds mondial pour l’amélioration de la santé de la population guinéenne.

Le montant global du financement est de 106.787.656 US$ pour la période 2018-2020 est repartie entre les trois maladies. Les principaux récipiendaires de ces subventions sont : le Ministère de la Santé pour le volet VIH/Traitement et le Renforcement du Système de santé (RSS), Catholic Relief Services (CRS) pour le Paludisme et Plan International Guinée pour la Tuberculose et le volet VIH/Prévention

Puis Dr Youssouf Koïta Coordinateur du programme VIH/sida du Ministère de la santé a présenté l’historique des subventions du Fonds mondial en Guinée qui a débuté en 2003 par le round 2 avec deux subventions.

Toujours dans le déroulement de l’agenda,  il y a eu la prestation de l’artiste slameur A. Flamin suivie des allocutions du Pr Kékoura Kourouma de l’Instance de Coordination Nationale (ICN) FM, de Mme Paula Hacopian, Gestionnaire du portefeuille FM Guinée et  du représentant de SEM Mamadi Youla, Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Comme indiqué dans le dossier de presse retenez que ce financement permettra :

  • La réduction de la prévalence du paludisme de 50% par rapport au taux de 15% de 2016
  • La couverture universelle de la population en MILDA à travers une campagne de masse en 2019 soutenue par une distribution en routine pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 1 an
  • La prévention du paludisme chez près de 500.000 enfants de 3 à 59 mois à travers la chimio prévention du paludisme saisonnier dans les districts à forte transmission saisonnière
  • Le renforcement de la chaine d’approvisionnement, du système d’information sanitaire et de la santé communautaire
  • Le dépistage de 455.020 femmes enceintes dans le cadre de la PTME
  • La mise sous ARV de 57.549 patients
  • La réduction de la mortalité liée au VIH de 51 pour 100.000 habitants en 2016 à 21 pour 100.000 en 2020
  • Au moins 87% des cas bactériologiques confirmés (nouveaux cas et rechutes) sont traités avec succès en 2020 et le taux de perdus de vue et de transférés est inférieur à 6%
  • Au moins 97% des patients tuberculeux ont un résultat de test VIH
  • Au moins 90% des malades co infectés TB/VIH bénéficient du traitement ARV

Le Ministre d’Etat, ministre des transports M. Oyé Guilavogui s’est réjouis du renforcement de la coopération entre le Fonds mondial et la Guinée qui, précise-t-il dans son discours, « après bientôt quinze ans, se concrétise à nouveau par la signature de quatre subventions d’un montant total d’environ 107 millions de dollars américains ».

« Je voudrais donc au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé, déclarer solennellement le lancement officiel de la mise en œuvre des quatre nouvelles subventions qui couvrent la lutte contre le VIH, la tuberculose, le paludisme et le renforcement de notre Système de Santé pour les trois prochaines années » déclare le Ministre d’Etat.

SOW Ibrahima Sékou