Clôture du Projet de renforcement du système sanitaire de la région de N’zérékoré.

Ce vendredi 09 mars, dans l’enceinte du Ministère de la Santé, s’est tenue la cérémonie de clôture du Projet de renforcement de l’offre des services de santé dans les districts sanitaires victimes d’Ebola de la région de N’zérékoré.

Etaient présents à la cérémonie Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanabu Hasama, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la Guinée au Japon, Senkoun Sylla, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, Dr Sékou Condé, le Chef de cabinet, Mr Yagouba Barry, le Représentant de l’Unicef, Mr Marc Rubin, les conseillers, directeurs et autres cadres du ministère.

Le projet a été financé par le Gouvernement Japonais pour un montant de 636 000 USD et mis en œuvre par la Direction Régionale de la Santé de N’zérékoré avec l’appui technique de l’Unicef. Il a couvert les trois districts sanitaires de Gueckedou, Lola et Yomou et s’est étendu du 1er Avril 2017 au 28 Février 2018. L’objectif général du projet est d’atténuer l’impact de l’épidémie de la maladie à virus Ebola et de renforcer les systèmes de santé décentralisés dans le cadre d’innovations visant à améliorer la surveillance communautaire et à accroitre l’accès et l’utilisation équitable des services de qualité en faveur de la survie et du développement de l’enfant.

D’après le Représentant de l’Unicef, Mr Marc Rubin, le projet a permis :

  • D’améliorer la qualité des soins y compris le maintien de la prévention de l’infection et les règles d’hygiène des services de soins de santé primaire
  • De renforcer le système de monitorage et de surveillance à base communautaire
  • D’accroitre l’engagement communautaire pour l’adoption des comportements favorables à la santé
  • De renforcer les mécanismes de gouvernance locale et le mécanisme de redevabilité.

« Nous sommes entièrement reconnaissants au Peuple du Japon qui a permis toutes ces principales réalisations qui ont contribué à l’offre des services intégrés de qualité pour la santé maternelle, néo-natale et infanto-juvénile dans la région de N’zérékoré » dit-il en guise de remerciements avant de renouveler la promesse de l’Unicef d’appuyer la Guinée dans l’amélioration de son système de santé.

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon, Hisanabu Hasama, très satisfait d’assister à la cérémonie, s’est réjoui des résultats encourageants du projet qui s’inscrit dans la perspective des actions de la 6ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 6) pour la Promotion des systèmes de santé résilients pour la qualité de vie : Afrique résiliente.

Le Secrétaire Général Dr Sékou Condé a, au nom du Ministre de la Santé, adressé ses sincères remerciements à l’Ambassade du Japon pour le financement du projet et à l’Unicef pour la mise en œuvre conformément au cahier de charge établi dudit projet.

« En offrant ces médicaments et kits, le Japon prend en compte les préoccupations de notre Politique de Santé et répond ainsi aux souhaits maintes fois exprimés par le Président de la République, le Professeur Alpha Condé qui place la santé au cœur de ses activités prioritaires » ajoute-t-il.

En outre il a rassuré que les mesures idoines seront prises pour que les médicaments et kits médicaux soient acheminés aux 77 centres de santé bénéficiaires et qu’ils soient utilisés à bon escient.

La cérémonie s’est achevée par une remise de lots d’équipements et de médicaments en faveur des centres de santé de la région de N’zérékoré.

 

Cellule Communication et Relations Extérieures
Ministère de la Santé