COMMUNIQUE DU MINISTRE DE LA SANTE

Conakry, le 09 Avril 2019-
Dans le cadre de l’assainissement du secteur pharmaceutique et de la protection de la Santé de la population, le Ministère de la santé, en application de de la Loi L/024 du 20 juin 2018 relative aux médicaments, produits de santé et à l’exercice de la profession de pharmacien, décide ce qui suit :
Il est formellement interdit d’exercer illégalement la profession de pharmacien en République de Guinée (Article 91) ;
En dehors des lieux autorisés, tout débit à titre onéreux ou gratuit, tout étalage ou toute distribution de produits de santé est interdit et, notamment sur la voie publique, dans les foires ou marchés, à toute personne, même munie du diplôme de pharmacien (Article 92).
Le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé, vu ce qui précède :
Invite à la fermeture, sans délai, des boutiques de vente de produits pharmaceutiques tenues par les non professionnels, sur toute l’étendue du territoire national ;
Informe les citoyens de la création d’une brigade de répression « Médicrime », sur toute l’étendue du territoire nationale ; chargée de la coordination des actions de répression et du contrôle du respect des règles de l’exercice de la profession en tout lieu ;
Cette brigade dans un calme total est déjà en activité et tient à éviter la violence sauf si elle se trouve obligée par les contrevenants. 
Le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé, soucieux de préserver la santé des populations, invite les Gouverneurs des régions administratives, les préfets, sous- préfets, et les administrateurs des marchés de veiller à l’application rigoureuse de ces dispositions et procéder à une large diffusion de ce communiqué aussi longtemps que nécessaire

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé

Dr Edouard Niankoye LAMA