ENQUÊTE DÉMOGRAPHIQUE ET DE SANTÉ ET À INDICATEURS MULTIPLES (EDS-MICS-IV) – RAPPORT PRÉLIMINAIRE – 2012


Version
Download 2
Total Views 182
Stock
File Size 3.55 MB
File Type pdf
Create Date 4 janvier 2018
Last Updated 4 janvier 2018

La quatrième Enquête Démographique et de Santé en Guinée (EDS-IV) combinée à l’Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples (MICS) a été réalisée par l’Institut National de la Statistique, du Ministère du Plan, en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique.

L’EDS-MICS 2012, initiée par le Gouvernement Guinéen, a bénéficié de l’assistance technique du programme mondial des Enquêtes Démographiques et de Santé (Demographic and Health Surveys - MEASURE DHS) d’ICF International, dont l’objectif est de collecter, analyser et diffuser des données démographiques et de santé portant en particulier sur la fécondité, la planification familiale, la santé et la nutrition de la mère et de l’enfant, et le VIH/sida. L’enquête a été financée par le Gouvernement Guinéen, l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), la Banque Mondiale à travers le Projet d’Appui au Plan National de Développement Sanitaire (APNDS) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’EDS-MICS a été conçue pour fournir des données de suivi et d’évaluation dans les domaines de la population et de la santé. Les données collectées sur le terrain du 1er juin au 09 0ctobre 2012, fournissent des estimations actualisées des indicateurs démographiques et sanitaires de base. Plus précisément, l’EDS-MICS a collecté des données sur les niveaux de fécondité, sur les préférences en matière de fécondité, la connaissance et l’utilisation des méthodes de planification familiale, les pratiques d’allaitement, la mortalité des enfants, la santé infantile et maternelle, la possession et l’utilisation de moustiquaires, l’état nutritionnel et les pratiques alimentaires de la mère et de l’enfant. En outre, l’EDS-MICS a permis d’estimer la prévalence de l’anémie, du paludisme et du VIH. L’analyse des prélèvements sanguins étant en cours au Laboratoire National de Référence, les résultats sur la prévalence du VIH seront publiés dans un rapport ultérieur.

Ce rapport préliminaire présente plusieurs indicateurs clés produits à partir des données collectées par l’EDS-MICS. Une analyse complète des données sera publiée dans les prochains mois. Bien que provisoires, les résultats présentés dans ce rapport préliminaire ne seront pas significativement différents de ceux qui figureront dans le rapport final.