FARANAH ET MAMOU, DERNIERE ETAPE DE LA MISSION DE SUPERVISION DU MINISTRE DE LA SANTE

Dans le cadre de suivi de la mise en œuvre des interventions prioritaires du Ministère de la santé, une mission conduite par le Chef du Département, Dr Abdourahmane Diallo a séjourné dans les régions de Kindia, Kankan, Kouroussa, Dabola, Faranah et Mamou du 17 au 27 avril 2018. La mission était composée du conseiller principal, des conseillers chargés de mission, de coopération, de communication, de l’assistante du cabinet, du DN Promotion santé, des journalistes, etc. Dans la dernière étape, la mission a célébré la Journée mondiale du Paludisme à Faranah, procédé à la remise de la logistique (véhicule et moto du Don de la Banque Africaine de Développement aux ERARE, visité le Centre de santé et l’école de santé de Tindo. Puis réceptionné la maternité de l’hôpital régional de Mamou après les travaux de réhabilitation et d’équipement par le projet JHPiego (USAID), visité le Centre de santé de la Poudrière. Bien entendu après avoir assuré la supervision des formations sanitaires régionales de Faranah et Mamou. .

Dans ces deux grandes villes, la mission a été accueillie par les autorités administratives, militaires et échangé avec le personnel. Le Ministre de la santé a toujours décliné les priorités de son Département en lien avec la lettre de mission et a instauré un débat consacré aux questions réponses donnant l’opportunité au personnel à poser toutes les préoccupations.

A Faranah la visite du CS urbain de Madina, de l’Ecole et du Centre de santé rural de Tindo a ressortis entre autres points forts : la Bonne évolution des indicateurs, la disponibilité des médicaments et des réactifs, la qualité des équipements du laboratoire, la formation et la disponibilité du personnel.

A Mamou, la cérémonie de remise a été présidée par Monsieur le Conseiller Principal accompagné de son Excellence l’Ambassadeur des Etats Unis en Guinée et le Préfet de Mamou ainsi que plusieurs cadres régionaux et préfectoraux. Cette rénovation a permis de restaurer les différentes unités de la maternité en dotant ce service d’un bloc obstétrical équipé, disposant d’un appareil d’anesthésie de dernière génération, de hangars pour accueillir les accompagnants, d’un incinérateur et d’un forage

Dans son intervention, l’Ambassadeur des USA a rassuré la disponibilité de son pays à appuyer les efforts de renforcement du système de santé engagé par le Gouvernement Guinéen. Dr Mohamed Lamine Yansané, Conseiller Principal a noté que « cette rénovation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions prioritaires du Ministère de la santé à savoir la promotion de la santé de la mère et de l’enfant. » Dans ce cadre, il a souligné que « SEM le Ministre de la santé, Dr Abdourahmane Diallo a décidé d’humaniser le suivi de la grossesse et de l’accouchement et qu’il ne veut plus voir une femme accoucher dans de mauvaises condition. »

La mission a pris fin par la visite du Centre de santé urbain de la Poudrière où il a été noté la disponibilité du personnel, de l’eau courante au centre, etc.

Un plaidoyer formulé par les autorités est d’inclure les CSU de Madina (Faranah) et de la Poudrière (Mamou) dans le plan d’investissement.

De son côté la mission a noté :

  • La satisfaction progressive de l’offre des soins à travers le changement de l’image des structures de santé qui deviennent de plus en plus attirant avec de l’eau courante, une bonne disponibilité de médicaments, des équipements opérationnels et de qualité, du personnel suffisant comparé à la dernière mission ministérielle de supervision.
  • Un système de santé mieux préparé pour affronter toutes les urgences au fur et à mesure que les actions sont en train d’être mis en œuvre avec la mise en place des ERARE et des EPARE ainsi que la formation des agents en PCI et le renforcement du système de surveillance communautaire;
  • L’existence du matériel informatique dans toutes les structures de santé (Centre de Santé et hôpital) augure de meilleures perspectives pour l’information du système de santé ;
  • Dans le domaine de la Planification familiale, l’Implant serait la méthode de choix pour la plupart des clientes.

Quelques recommandations principales sont à prendre en compte,  à savoir :

  • Accélérer la distribution des équipements et matériels pour corriger les insuffisances constatées par endroits ;
  • Envisager des mesures correctives pour renforcer la mise en œuvre de la PTME et engager une véritable réforme pour mettre cette intervention à l’échelle à l’image de la lutte contre le paludisme et la tuberculeuse ;
  • Mettre en œuvre un plan de dotation des hôpitaux en échographes pour améliorer le moyen de diagnostic dans les maternités ;
  • Mobiliser plus des ressources pour la construction et la rénovation des centres de santé et hôpitaux prioritaires ;
  • Envisager une mission de supervision similaire dans les autres régions non d’ici la fin du 2ème trimestre 2018 ;
  • Fidéliser le personnel de santé en vue d’accélérer le processus de renforcement du système de santé guinéen.

 SOW Ibrahima Sékou
Conseiller Communication stratégique