La première session du Comité technique de Coordination du Secteur de la Santé

La  première session du Comité technique de Coordination du Secteur de la Santé s’est tenue du 15 au18 Octobre à Conakry.

Cette réunion de haut niveau a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé Dr Edouard Niankoye Lama. Il était accompagné du Conseiller juridique du Ministère du plan et du Développement Economique qui a représenté son Ministre, du représentant de l’OMS Professeur Alfred Georges Kizerbo chef de file des Partenaires techniques et financiers.

On y notait également la présence des proches collaborateurs du Ministre de la Santé notamment le Secrétaire général du Département de la Santé, Dr Sékou Condé, le chef de Cabinet du Ministère Mr Yagouba Barry, le conseiller chargé de mission Dr Bachir Kanté, le conseiller de la Coopération technique Dr Kabiné Souare et l’inspecteur général de la Santé Dr Damani Keïta.

66 participants composés de Directeurs nationaux, régionaux, de cadres des services centraux, chefs de programmes et de projets du Ministère de la Santé élargis aux Ministères sectoriels (Ministère de l’Action Sociale, promotion féminine et de l’enfance, plan et Développement Economique, Ministère du Budget, de l’Economie et des Finances) des PTF et ONG ont pris part aux travaux.

Les participants ont pendant quatre jours passé en revue les activités des services centraux et régionaux, des projets et programmes de développement sanitaire en vue de relever les points forts, les insuffisances et  trouver les moyens et stratégies concourant à améliorer la performance du système. Ils se sont penchés sur la préparation des  revues, de la réunion du Comité de Coordination du Secteur de la Santé (CCSS) et des bailleurs de fonds (CCBF), ainsi que  le suivi,l’exécution des décisions prises lors de ces instances.

L’ objectif de la session était d’améliorer la performance du système de santé à travers un partage d’informations relatives aux prestations et à la demande des soins ainsi qu’aux fonctions de gestion du système de santé .

Les activités ont axées sur la présentation des orientations de préparation du plan d’Action et du budget 2019 ainsi que la présentation du rapport de revue de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Les participants se sont également penchés  sur : l’exécution du plan d’action opérationnel du secteur de la santé ; l’analyse du bilan de l’exécution physique et financière des acteurs de mise en œuvre et des problèmes éventuels ; la présentation, discussions et amendements des outils de la Revue annuelle conjointe (RAC) du Programme national développement économique social (PNDES) ; et, sur la présentation des orientations pour accélérer la mise en œuvre des réformes du système de santé.

A l’ouverture des travaux, le représentant de l’ OMS, chef de file des PTF , Professeur Alfred Georges  kizerbo a salué la tenue des présentes assises qui selon lui devront apporter un plus au processus de coordination et d’harmonisation des actions en appui au Programme National de Développement Sanitaire.Il a salué les progrès remarquables obtenus ces derniers temps dans le domaine de la vaccination, de la PF , du paludisme et de la Santé de la mère et de l’enfant. Il a aussi apprécié la redynamisation de la plateforme pour la Nutrition et il a enfin plaidé pour le soutien de  l’investissement en faveur  de  la  santé communautaire, de même que l’approche intégrée du pinepline rural.Il a en marge des efforts fournis par le gouvernement en matière de rehaussement du budget de la Santé , rappellé l’Etat, les partenaires et le secteur privé de l’urgence attendue de leur appui.Professeur Alfred Georges Kizerbo a formulé le souhait de voir toutes ces questions épluchées  et qu’au terme de la Session,  que les participants puissent trouver les approches  et pistes de Solutions  concourant à redynamiser la relance et assurer le renforcement du Système de Santé pour l’atteinte de la Couverture  Sanitaire Universelle y compris le Développement Durable.

Le Ministre d’Etat,Ministre de la Santé s’est réjouit de la tenue du CTC qui dit- il s’inscrit en droite ligne de la volonté du président de la République, le professeur Alpha Condé de doter la Guinée d’un Système de Santé performant. Pour s’inscrire dans cette dynamique , Dr Edouard Niankoye Lama a donné des orientations parmi lesquelles :
– Passer en revue le niveau de réalisation des activités programmées au cours de la période écoulée
– Analyser objectivement les facteurs favorisants et ceux qui ont une incidence négative sur le niveau d’atteinte des résultats et 
-Déterminer les règles de base qui doivent intervenir dans l’élaboration et la mise en oeuvre des Plans d’Actions Opérationnels pour l’année 2019.
Au regard de l’enjeu et des attentes du Ministère, le Ministre d’Etat ,Ministre de  la Santé   a demandé aux participants de  :
S’attaquer aux causes réelles des problèmes identifiés 
– Voir si les projets et programmes en cours sont en adéquation avec les priorités Nationales , de procéder à
-Comment faire  pour éviter les duplications de Système de collecte de données, de normes et de procédures et de voir si
-Les activités réalisées tiennent  comptent de l’appropriation des interventions par les Communautés et les Structures déconcentrées .
Pour Dr Edouard Niankoye Lama la réponse à ces différentes questions  permettront à coup sûr de définir un nouveau cadre  de travail plus performant pour l’année 2019 . Il  a rassuré les acteurs du Système de Santé de la volonté de son département à  mettre en œuvre  les recommandations qui seront issues des travaux .

Hadja Fanta Sow PFCom Ministère de la Santé