LANCEMENT DU PNACC ET VISITE DES CHANTIERS DU MINISTERE DE LA SANTE A CONAKRY

Ce vendredi 13 avril 2018, le calendrier du Ministre de la santé, Dr Abdourahmane Diallo était trop chargé et a occupé toute la journée. La journée a commencé par le lancement conjoint du Programme National d’Appui aux Communes de Convergences (PNACC) et de la santé communautaire dans un hôtel de la place.

On a noté une forte participation des cadres du Ministère de la santé, de l’administration du territoire et de la décentralisation, des partenaires techniques et financiers et des professionnels des médias.

Après les allocutions de bienvenue du Secrétaire Général du Ministère de la santé, suivie du discours du Représentant de l’OMS qui, au nom des partenaires, c’est fut le discours de Monsieur le Ministre de la santé, Dr Abdourahmane Diallo qui a tout d’abord rappelé que « Suite à l’initiative de la conférence d’Alma Atta tenue en 1978, notre pays lançait en 1988  la stratégie des Soins de Santé Primaires. Dans ce cadre, le Ministère de la Santé et le Ministère en charge de la Décentralisation ont étroitement collaboré et ont eu des résultats tangibles qui ont fait de notre pays, une référence en la matière. Près de vingt ans après, l’épidémie de la maladie à virus Ebola survenue dans notre pays en 2014 a été contrôlée difficilement pour cause de la vulnérabilité de notre système de santé. Aujourd’hui l’utilisation des services de santé à des fins préventives n’est pas encore  optimale.

Face à cette situation et dans le but de répondre aux besoins de santé des populations à la base, le Gouvernement a pris l’initiative de promouvoir la santé communautaire. C’est dans ce cadre que le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE a signé à Addis-abeba, à l’occasion de l’ouverture du 29e sommet de l’Union Africaine, la charte de la Santé Communautaire qui vise à rendre opérationnels d’ici 2020, 2 000 000 d’agents communautaires dans les pays  africains.

La santé communautaire est donc devenue l’un des programmes prioritaires du Ministère de la Santé s’alignant en droite ligne sur le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS).

Je profite de l’occasion pour remercier très vivement, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, les Partenaires qui ont décidé de commencer le programme dès la semaine prochaine dans les 40 communes de convergence.

En lançant aujourd’hui la Stratégie de Santé Communautaire, je voudrais  réaffirmer la détermination et l’engagement sans équivoque du secteur de la Santé qui ne ménagera aucun effort pour la réussite complète de ce Programme. L’œuvre de développement Sanitaire qui démarre se veut à la fois collective et participative. » Sur ces mots, le Ministre de la santé a lancé officiellement, le PNACC.

Le Général Bouréma Condé, Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation très satisfait du lancement conjoint du PNACC s’est dit très heureux de voir aboutir ce projet, ce qui permettra non seulement l’amélioration rapide des indicateurs de santé mais aussi la création d’emplois et potentiellement la réduction de la pauvreté et de l’émigration.

A midi le Ministre de la santé entouré de ses collaborateurs Conseillers, Directeurs, Assistants, des professionnels médias publics et privés, etc. s’est rendu à Taouyah pour l’ouverture de l’atelier de mise en place  de la plateforme nationale des religieux pour la promotion de la santé de la reproduction et qui durera deux jours (les 13 et 14 avril 2018) dans la banlieue de Conakry dans la commune de Ratoma. Les leaders religieux très honoré de l’arrivée de M. le Ministre de la santé, n’ont pas manqué de marquer leur reconnaissance à Dr Abdourahmane Diallo pour ses efforts et son engagement dans la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de santé. Celui-ci a remercié à son tour les leaders au nom du Président de la république et les a encouragé à s’impliquer fortement dans la mise en œuvre du programme de la santé de la reproduction  pour le bien de la population. Les leaders religieux ont formulés des bénédictions pour la paix, la concorde nationale et pour le bien-être des populations guinéennes avant que M le Ministre et sa délégation ne se retirent.

Le forte équipe conduite par Dr Abdourahmane DIALLO a pris la direction de Sonfonia pour visiter le chantier de l’Hôpital Mère et enfant financé entièrement par la Fondation Mohamed VI pour le développement durable. L’hôpital est bâti sur une superficie de 3,5 ha dont 8200m² couverts. Cet hôpital aura la capacité annuelle de 1200 naissances, 6000 consultations gynécologiques, 12000 consultation pédiatriques ; 600 actes de chirurgies gynécologiques, 3000 actes de chirurgie pédiatrique, etc. Il est financé à hauteur de 160 millions de dinars, et l’avancement des gros œuvres est à 74%.

Le ministre a salué l’avancement des travaux et remercié le chef du projet et son équipe pour la rapidité de l’avancement des travailleurs. Il a exhorté le chef du projet et aller de l’avant pour que les travaux s’achèvent dans le délai.

Dans l’après le Ministre de la santé et tous ceux qui l’accompagne dans cette journée marathon a passé plus de 2 heures à visiter le gros chantier de l’hôpital universitaire de Donka. Reçus par les chefs des projets  de la reconstruction de ce vaste chantier, les Ministre et tous ceux qui l’accompagne ont visité pendant plus de 2H ce gigantesque chantier. Tous les travaux sont au beau fixe et évoluent à la satisfaction de Monsieur le Ministre, Dr Abdourahmane Diallo et tous ceux qui l’accompagne. Des climatisations, des ascenseurs public ou pour malade, en passant par les services de Maternité, des blocs opératoires, en passant par les bureaux du personnel ou les salles des malades, voire la laverie, la restauration, les chambres froides, etc. rien n’a été laissé. C’est un bijou de normes internationales et des nouvelles technologies qui sera bien livré aux populations guinéennes, telle que le recommande le Président de la république, le Pr Alpha Condé, Chef de l’Etat comme l’a bien rappelé le Ministre de la santé. Ceci pour améliorer la santé des populations guinéennes et réduire considérablement les évacuations à l’étranger de nos malades

Dans cette série d’activités de santé, le Ministre de la santé a remercié les organisateurs, les travailleurs et les encadreurs et invité tous à fournir plus d’effort pour avoir les meilleurs résultats et ce, dans les délais.

SOW Ibrahima Sékou
Conseiller Communication stratégique