Le 2ème jour de la Mission de supervision du Ministre de la santé a Kindia

Au dernier jour de la mission de supervision du Ministère de la santé à Kindia, Dr Mohamed Lamine Yansané Conseiller principal de M. le Ministre de la santé Dr Abdourahmane Diallo a  conduit la forte équipe qui compose la délégation  pour toucher du doigt la réalité vécue dans les centres de santé de Kénéndè situé à 5 km de la ville et le centre de santé de Friguiabè.

Etaient aussi présents dans cette mission de supervision rapprochée les conseillers : chargé de mission, de la Politique Sanitaire,  de la Communication stratégique, de l’Assistante du cabinet, des autorités sanitaires régionales et préfectorales, des professionnels des médias.

Le Centre de santé de Kénendé fut la 1ère formation sanitaire que la mission a visitée. Au nombre des constats, il a été observé quelques manquements au niveau de certains services, notamment au niveau des services de soins, où il a été notifié  un manque d’équipements. Au niveau de la vaccination, le fonctionnement correct de la chaîne de froid a été observé, ainsi que le déroulement régulier de monitorage des activités. A la Planification Familiale, la mission a décelé des insuffisances au niveau de la disponibilité des agents de santé. Au service de la Prévention de la Transmission de la Mère et Enfant (PTME), il a été  constaté une rupture de réactifs. Aussitôt des mesures correctives ont été prises avec le Directeur préfectoral de la Santé.

Cependant il faut reconnaitre qu’il y a d’importants acquis dont entre autres : la disponibilité des équipements de soins, le respect de la gratuité des soins obstétricaux et de la césarienne, l’approvisionnement  du centre en eau courante, en source d’énergie  et de personnels de Santé en nombre suffisant y compris des stagiaires qui ont rassuré la mission de la possibilité du centre à apporter une meilleure qualité des soins et services offerts pour le bien-être et la santé des populations.

La mission de supervision s’est ensuite rendue à 12 Km du chef-lieu de région pour visiter le centre de Santé de Friguiabgé. Dans ce centre le constat n’a pas été reluisant. Au-delà du manque de réactifs observé au niveau du laboratoire, la vétusté du centre, le manque d’entretien, le bas taux de fréquentation du centre par les patients, la problématique de la gestion des déchets bio médicaux figurent parmi les éléments qui ont retenu l’attention particulière de la mission de supervision. Sans attendre, la mission a instruit le chef du centre de santé à prendre les dispositions urgentes pour nettoyer et offrir un cadre de travail décent au personnel et aux patients.

Avec la notification des insuffisances en termes d’équipements, la mission s’est engagée à combler le déficit par la fourniture d’équipements aux structures  visités. Il faut rappeler que les équipements sont disponibles grâce aux efforts de l’Etat et l’appui des partenaires. Il a conseillé au DPS d’assurer la supervision et le suivi réguliers des centres de santé de la préfecture de Kindia.

Le personnel des centres de santé a été interpellé à s’inscrire dans une dynamique d’actions avec un délai rapide de mise en œuvre des recommandations de la mission.

SOW Ibrahima Sékou
Conseiller Communication stratégique
Ministère de la santé