Le ministre

MAMADOU PATHE DIALLO, NOUVEAU MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE FIN CONNAISSEUR DES INSTITUTIONS INTERNATIONALES

Diplômé de la faculté de médecine de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Mamadou Pathé Diallo a servi pendant quelques années dans les centres de santé de Conakry. Passionné des études, il va s’envoler pour les États-Unis où il obtient sa maîtrise de santé publique à l’Université d’État de San Diego, avant de mettre le cap sur l’Université Catholique de Louvain en Belgique où il obtient un diplôme spécial de santé publique.

Avec ces diplômes qui font de lui un médecin averti, Mamadou Pathé Diallo va rapidement intégrer les Institutions internationales en occupant des positions stratégiques. Entre 1992 et 2001, il sera conseillé régional du FNUAP au Sénégal et en République démocratique du Congo pour les questions de santé maternelle, infantile et de planification de la famille.

De 2001 à 2009, Mamadou Pathé Diallo a occupé la fonction de représentant du fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) en Sierra Leone puis au Mali. Avant d’assumer les lourdes charges de coordonnateur humanitaire et représentant résidant du PNUD en Erythrée entre 2009 et 2012. Puis le poste de directeur régional du programme commun des Nations Unies pour le VIH/sida, en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale de 2012 à 2015. 

Entre 2015 et 2017, Mamadou Pathé était le représentant spécial adjoint du Secrétaire Général à la mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), où il était également Coordonnateur résident et humanitaire de l’ONU.

Avant sa nomination au poste de Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique de la Guinée, ce lundi 25 octobre 2021, il était en poste en Guinée-Bissau, entant que représentant et coordinateur résident des Nations Unies. 

La cellule de communication

facebookgoogletwitterviadeolinkedin