Mission du Ministre de la santé à Mali-Yambéring

Le Ministre de la santé, Dr Abdourahmane Diallo, dans la 2ème phase de la Mission Gouvernementale n’a pas eu de repos. La forte équipe qui compose sa délégation est en plein pied en information et sensibilisation des citoyens sur les acquis et les perspectives du Gouvernement de la 3ème République, les visites d’infrastructures sanitaires, la mise à disposition d’équipements et de matériels sanitaires dont le lancement de la distribution a eu lieu le 6 janvier 2018 à Coyah, etc.

Sous la conduite du chef de Département de la santé, les conseillers, la Député de Mali, le Gouverneur de Région, le Préfet, le DRS, les professionnels des médias, les services de sécurité, les agents de santé se sont rendus respectivement dans les sous-préfectures de Touba Bagadadji, Madina Wora, Lebekeren, Gaya, Commune urbaine, Hidayatou, Sigon, Balaki, Télirè avant de terminer la mission par Lombona et l’Hôpital régional de Labé. Au cours de ces différentes visites, la Mission a rencontré les populations, les sages, les leaders religieux.

Le Ministre a, conformément aux objectifs de la mission, tenu des meetings d’information et de sensibilisation des communautés sur les réalisations du Gouvernement dans le cadre de l’amélioration de la santé des populations d’une part et du développement socio-économique d’autre part.

Les occasions ont été mises à profit pour écouter les communautés qui, satisfaites des acquis sous la Présidence du Pr Alpha Condé, Chef de l’Etat, ont néanmoins exprimé d’autres attentes des populations notamment dans le domaine du désenclavement, de l’adduction d’eau et de la santé. Les principales demandes et les plus récurrentes pour la santé sont l’obtention d’ambulance, la transformation de quelques centres de santé en centres de santé améliorés et la construction de postes de santé dans certains districts.

Les populations ont aussi salué l’arrivée dans leurs localités des agents de la santé communautaire nouvellement déployés. Elles ont remercié le Ministre de la santé et le Président de la République pour les efforts consentis ces derniers temps pour l’approvisionnement des services en équipements et matériels sanitaires.

Le Ministre de la santé a promis de ne ménager aucun effort pour contribuer à la satisfaction des demandes formulées par les citoyens et à transmettre celles-ci à qui de droit.

A Bamba Sabéré, le Ministre a inauguré le Poste de Santé réalisé sur fonds propres des habitants, puis posé la première pierre de la construction du bâtiment pour le logement des agents de ce poste.

A Yambéring, les habitants ont salué l’affectation du personnel de santé, la dotation d’un laboratoire, d’un incinérateur opérationnel et la mise en place d’un système de surveillance des maladies épidémiques.

A 15 km de Yambéring, la délégation arrive à Fougou. Le Ministre a tenu un discours mobilisateur, il a invité les habitants de Fougou à une solidarité entre tous les fils et filles de la Guinée. Les populations sorties massivement ont salué l’arrivée de la délégation et les autorités locales ont honoré M. le Ministre en lui demandant de remettre solennellement les clés de l’ambulance achetée par les ressortissants du village résidants en Europe aux autorités sanitaires de la localité.  Une photo de famille avec les membres de la délégation et le patriarche de la localité tout lucide avec ses cent vingt-quatre (124) ans a mis fin à la cérémonie.

Dans la sous-préfecture de Dougountouny, la délégation s’est rendue directement dans le District de Bamba Sabèrè. Après le meeting et les différentes communications, les populations ont fait un plaidoyer pour l’équipement du centre de santé construit par les communautés avec le soutien financier des habitants du district résidants en Guinéen Bissau. Les populations ont aussi sollicité le désenclavement des villages environnants, la construction de 2 à 3 Postes de santé dans les districts enclavés. Avant de quitter, M. le Ministre a procédé à l’ouverture officielle du Centre de santé et à la pose de la 1ère pierre du Bâtiment pour le logement du personnel du centre.

A Madina Wora, Les populations avaient bénéficié d’une ambulance, Don du Chef de l’Etat, mais vu le mauvais état des routes le véhicule connait un amortissement exponentiel. Pour cette raison les habitants ont sollicité la construction d’un Centre de Santé Amélioré qui soulagerait énormément la sous-préfecture et celles voisines surtout pour les césariennes et les autres interventions chirurgicales.

A Lébékéré, les citoyens ont demandé l’appui de l’Etat pour la rénovation des bâtiments de la Cité Lébékéré Centre qui étaient destinés à l’exploitation du calcaire et qui sont inhabitables en saison des pluies, la construction d’un centre de santé et l’octroi d’une ambulance.

A Gayah, les habitants ont signifié leur reconnaissance au Chef de l’Etat pour l’accès des populations aux services de base de qualité tels que l’accès à l’eau potable, l’amélioration de la santé maternelle et infantile par la gratuité des soins obstétricaux, l’implantation des lampadaires, etc. Ils ont aussi félicité le Ministre de la Santé pour la dotation de centres de santé et de poste de santé en équipements et matériels sanitaires, la pluralité des campagnes de vaccinations, l’affectation d’agents de santé etc.

Quant aux populations de Hidayatou sorties massivement, elles ont remercié le Gouvernement pour les actions réalisées dans la sous-préfecture telles que la construction d’écoles, de marché, de postes de santé, l’éclairage publique et la facilité accordé à l’implantation d’un pilonne de communication téléphonique Orange.

Dans la Commune urbaine de Mali, il y a eu l’inauguration du CT- EPI (Centre de Traitement des Epidémies et de la Prévention des Infections) de Mali par le Ministre de la santé accompagné du Gouverneur de la région de Labé, Le préfet de Mali, Le DRS de Labé, le DPS de Mali et les cadres du département de la santé. Le ministre a fait une visite du CT-EPI. Ce centre comprend des zones administratives,  de triage, d’hospitalisation, de linge et la morgue, mais aussi des installations annexes. Avec une capacité de 15 Lits, le CT-EPI a un personnel composé du médecin chef, de 2 médecins de prise en charge, 2 Infirmières, 1 Hygiéniste, etc.

Dans la sous-préfecture de Doghel Sigon, la mobilisation des populations était grandiose, l’accueil chaleureux. Des slogans  sur la citoyenneté, la paix et l’unité nationale criés par les citoyens venus accueillir la délégation. Les hommes, femmes, sages et jeunes ont accordé une attention particulière au discours de M. le Ministre qui a transmis avec délicatesse le message du Pr alpha Condé, Président de la République, Chef de l’Etat. Le lendemain matin, il a procédé à la pose de la première pierre du Centre de Santé Amélioré. Il a félicité l’engagement communautaire de Sigon à l’amélioration de la santé des populations.

Balaki, situé à 150 km de Mali, a reçu le 4ème Ministre de la République depuis l’accession de la Guinée à l’indépendance. Cet état de fait très marquant pour les autorités et les autochtones locales a mobilisé fortement la population pour écouter le message du chef de la délégation. Dr Abdourahmane Diallo, après le meeting, a visité le centre de santé et prodigué des conseils au personnel nouvellement affecté. Il a rassuré de son engagement à la mise en œuvre de la politique nationale de santé communautaire conformément à la volonté du Président de la République.

A Telirè et Salambandé la délégation arrive le soir et procède à l’ouverture officielle du centre de santé de Madiou après le salamalek et le meeting. Le lendemain matin les populations de Sigon se sont donné rendez-vous à 10heures devant le Centre de santé pour recevoir la délégation à nouveau. Le Ministre de la santé a posé la première pierre de la construction d’un centre de santé amélioré dont les communautés se sont engagées à réaliser au cours des deux ans à venir. C’est une promesse des fils et filles du terroir d’accompagner la politique de développement sanitaire. Les populations ont aussi sollicité le soutien du Gouvernement pour le bon fonctionnement de ce centre une fois achevé avec la mise à disposition d’un personnel qualifié et des équipements sanitaires de pointe.

Pour clore la mission dans les préfectures de Lélouma et de Mali, le Ministre de la santé a accordé une interview aux médias (RTG, Espace, Radio Rurale de Mali, etc.) présents sur place avant de prendre la direction de Labé.

A Lombona dans Labé, le Ministre et sa délégation accompagnés par le Préfet ont procédé à la visite du cabinet dentaire et de l’Unité ophtalmologique offerts par l’ONG Africami. Au nom du Gouvernement il a remercié les donateurs qui, depuis des années appuient les services de santé à la base à Labé. Ce fut ensuite la remise à l’hôpital régional de Labé du matériel gynéco obstétrical, un Don de l’association GYNÉCOLOGIE SANS FRONTIÈRE.

A l’occasion de toutes les rencontres les notables ont formulé des bénédictions au peuple de Guinée, au Gouvernement et remercié l’initiative du Président de la République, le Pr Alpha Condé pour l’appui qu’il ne cesse d’apporter dans l’amélioration de la santé des populations guinéennes.

SOW Ibrahima Sékou
Conseiller Communication
Ministère de la santé