RIPOSTE A L’EPIDEMIE DE ROUGEOLE

Le Ministre de la Santé Dr Abdourahmane DIALLO, a présidé ce Jeudi 23 Février 2017 à une réunion de coordination entre les hauts cadres de son Département et les partenaires  pour la riposte à l’épidémie de rougeole déclarée le  10 Février 2017 en République de Guinée.

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a partagé le bilan actualisé suivant : 

-13 districts sanitaires en épidémie confirmées 

– 12 districts sanitaires en alerte

– 46 nouveaux cas suspects répartis comme suit : (Ratoma =1 ; Matoto =1 ; Kindia=1 ; Boké=3 ; Siguiri=3 ; Dixinn=1 ; Fria=8 ;  Nzérékoré=18) 

– 11 nouveaux cas confirmés répartis comme suit (siguiri=3 ; Kissidougou=1 ; Yomou=1 ; Kouroussa=2 ;  Boffa=2 ;  Boké=1 et kaloum=1)

Toutes les parties prenantes à la réunion se sont engagées à mettre en œuvre  tous les moyens techniques et financiers afin d’organiser rapidement une  vaste compagne de vaccination dans les préfectures les plus touchées. Ainsi il est prévu de vacciner 3 739 182 enfants âgés de 6 mois à 10 ans.

Afin d’assurer la réussite de cette campagne de vaccination et  interrompre la chaine de transmission plusieurs points ont été soulevés dont :

–  La sensibilisation de la population par une communication efficace et rapide

–          La maitrise de la logistique et de la chaine du froid (fourniture et distribution des vaccins à l’intérieur du pays) ; 

–          La saisie des données de qualité par les équipes sur le terrain

En outre cette table ronde fut l’occasion de rappeler l’importance de renforcer la surveillance et la vaccination de routine  afin d’éviter de nouvelle épidémies.

Dr Abdourahmane DIALLO a saisi l’opportunité pour appeler tous  les partenaires, à se conformer à la feuille de route établie par le Ministère de la Santé .Dans un souci de renforcement des capacités locales, il les a encouragé à développer des plans de transition et de transfert de compétences qui s’inscriront dans une démarche de développement  durable.

Le  Ministre a terminé par féliciter cette plateforme d’échanges fructueux et a réitéré la nécessité de faire du renforcement de la Santé Communautaire une priorité et d’y consacrer les ressources nécessaires de façon synergique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *