Le 1er forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en Guinée

Le Ministre d’Etat, Ministre de la justice garde des sceaux  a présidé ce 15 janvier le   1er   forum international  pour le financement durable de la sécurité sanitaire en guinée .

Le 1er forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en guinée  a ouvert ses travaux ce mercredi 15 janvier dans un réceptif hôtelier de la place.
Dénommé  » ENGAGÉ pour la Sécurité Sanitaire  » Ce forum d’une importance capitale a regroupé près de 150 personnes composé d’acteurs économiques nationaux et internationaux et des membres de la Diaspora guinéenne.
L’événement placé sous la présidence du 1er Ministre, chef du gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana a été présidé par le Ministre d’Etat, Ministre de la justice, Mohamed Lamine  Fofana. A ses côtés ,on notait la présence du Ministre de la Santé, le médecin colonel Rémy Lamah, le Ministre de
l’agence de la promotion et de l’investissement privé Mr Gabriel Curtis,  l’Ambassadeur de France en Guinée, les partenaires bi multilatéraux et  la cheffe de mission de l’organisation Internationale de la Migration.
Le forum 1er du genre en guinée,vise à mobiliser le secteur public et privé en faveur du financement durable  de la sécurité sanitaire en guinée,  ceci pour  maintenir les nombreux acquis obtenus dans la mise en œuvre des activités de lutte contre les épidémies en guinée.
L’ouverture du forum a été marqué par plusieurs  interventions au nombre desquelles  le mot de bienvenue de Mr le Ministre de la Santé, l’allocution de Mme la cheffe de mission de l’OIM , les discours des partenaires et le discours d’ouverture de Mr le Ministre d’Etat, Ministre de la justice Mr Mohamed Lamine Fofana.

Le Ministre de la Santé, le Médecin colonel Rémy Lamah a dans son adresse fait savoir les attentes de son département par rapport à  la mise en place de l’alliance pour la sécurité sanitaire en guinée. Pour pérenniser les nombreux acquis obtenus en terme de lutte contre les épidémies ,le ministre Rémy Lamah a  estimé qu’il est primordial  de mettre en place un système pérenne de  mobilisation des ressources surtout endogènes pouu assurer et maintenir un niveau optimal de préparation et de réponses aux futures épidémies. Il a à cet effet décliner le plan d’action qui s’articulera autour de trois domaines prioritaires que sont: le plaidoyer, la mobilisation des ressources sur l’innovation et le partage des valeurs.  Il a aussi appellé les differents acteurs à mettre en place des stratégies et des mécanismes de financement en faveur de   l’alliance pour la sécurité sanitaire en guinée.
Quatre panels notamment l’impact sanitaire et socio-économique des épidémies en guinée, les acquis institutionnels pour la sécurité sanitaire en guoiinée, le partenariat public et privé  (PPP) Acquis et opportunités pour la sécurité sanitaire en guinée, et le financement innovants : Quelles approches pertinentes pour la sécurité sanitaire ont été présentés lors de cette première journée du forum. La deuxième journée va s’articuler sur la mobilisation effective du secteur privé, des partenaires bi et multilatéraux et de la diaspora.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la justice, représentant le premier Ministre a apprécié
  la pertinence des questions efficaces et durables pour le financement du plan national  de sécurité sanitaire .Il a remercié tous les partenaires techniques et financiers qui ont aidé le pays à juguler l’épidémie d’Ebola et encouragé le développement du partenariat Public et Privé pour  mettre en place un dispositif d’organisation  face aux futures  menaces des épidémies en guinée.  Les mémés préoccupations ont été exprimé par Mme la cheffe de mission de l’organisation Internationale de la Migration Fatou N’Diaye Diallo, le représentant de l’Union Européenne et ainsi que le représentant de l’Ambassadeur de France au forum,organisé par le Ministère de la Santé à travers l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et L’OIM.
Plusieurs projets présentés à ce forum ont retenu l’attention des chefs d’entreprises du secteur privé notamment:
1 Le projet Eau potable pour tous avec contribution du SNAPE
2 Le fonds local aux épidémies
3 Le transport au dernier km des produits et médicaments
4L’interconnexion des centres d’opérations d’urgences pour la fluidité des informations.

Hadja Fanta sow PF Communication Ministère de la Santé