Le Ministére de la Santé à  la recherche des voies et moyens pour trouver des pistes de solutions face  aux risques de propagation du coronavirus en Guinée

Une réunion d’urgence a regroupé ce lundi 27 janvier au siége de L’ANSS, les cadres du Ministère de la Santé, de l’ANSS,  les acteurs chargés de la prévention, de la lutte contre la maladie, de l’institut national de Santé publique et les représentants de l’OMS, de CDC Atlanta  et d’expertise France autour du Ministre de la Santé, le Médecin colonel Rémy Lamah, accompagné du secrétaire général de son département Dr Sékou Condé.

Les discussions étaient axées sur les dispositions à prendre face au risque de propagation du coronavirus en Guinée. Dans  ce sens des  communications ont été faites par  les représentants de CDC  Atlanta et  d’EXPERTISE FRANCE sur leur expérience en matière de  gestion des cas survenus   aux États-Unis et   en France. L’OMS a fait une présentation sur la situation  de l’épidémie à travers  le monde . A l’issue  de ces différentes communications, des commissions de travail au nombre de  6  ont  été constituées pour amener les acteurs à réfléchir  sur les  éventuelles  dispositions à prendre en terme d’alerte, de prévention, de surveillance, de contrôle et de prise en charge  des cas suspects ou confirmés pour éviter la survenue ou la propagation de l’épidémie. Les  dispositions à prendre au niveau des points d’entrée( Ports , Aéroport)  la surveillance pour les besoins d’investigation , la prise en charge des cas éventuels ,la préparation du personnel , les questions de laboratoire   et de communication pour bien informer la population afin  d’éviter  la désinformation et  les fausses rumeurs vont  être des points entre autres discutés à cette rencontre.

Du côté du Ministre de la santé,  le medécin colonel Rémy Lamah , la présente réunion doit répondre aux préoccupations des populations face à l’épidémie coronavirus .Dans cette optique ,  le Ministre Rémy Lamah, a donné des orientations sur les questions essentielles sur lesquelles il faut  se focaliser: il s’agit d’apporter des réponses sur les modes de transmission afin d’informer largement la population,  le dispositif de surveillance mis en place au niveau des différents points d’entrée ,  les dispositions envisagées pour la confirmation des cas ,  le dispositif  mis en place par rapport à la prise en charge des éventuels cas suspects ou confirmés ,ainsi que  l’étape de suivi quotidien de la maladie. Le ministre de la santé, colonel Rémy Lamah a invité les acteurs présents à la réunion  d’être  Pro actif.
A signaler que l’épidémie pour l’instant n’est signalé sur le continent Africain, le cas suspect décelé en Côte D’Ivoire n’étant pas encore confirmé.

Hadja Fanta Sow PF Communication